Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK
iic_tunisi

Octobre Musical de Carthage - Le Quintette de Cuivres du Teatro dell'Opera di Roma

Data:

14/10/2012


Octobre Musical de Carthage - Le Quintette de Cuivres du Teatro dell'Opera di Roma

Le Quintette de Cuivres du Teatro dell'Opera di Roma

Le Quintette de cuivres s’inscrit dans la riche tradition musicale et remonte à la seconde moitié du 19ème siècle jusqu’aux débuts du 20ème. Son objectif était la diffusion de morceaux du répertoire classique et lyrique au-delà des théâtres, hauts lieux au caractère officiel et solennel. Ceci ne veut pas dire pour autant que l’objectif était d’amener les masses populaires à établir un contact avec la grande musique, mais plutôt de permettre à un public d’élite de découvrir différents morceaux, appartenant le plus souvent à l’aristocratie et à la haute bourgeoisie. C’est ainsi qu’un nouveau sous-genre musical naquit et fut défini en toute simplicité comme musique de salon. Alors que les morceaux exécutés étaient extraits du répertoire classique, le succès croissant du mélodrame étendit sa diffusion à la bourgeoisie moyenne, faisant participer un nombre toujours croissant d’amateurs. Cette orientation se répercuta sur les techniques d’exécution qui furent revues, mais également sur les transcriptions et même dans l’éventail de morceaux proposés. Bien que l’environnement culturel de ces deux genres soit sensiblement différent, l’affirmation du Quintette est née du besoin qui avait conduit à la formation de groupes musicaux vers la fin du 19ème siècle. Pour ce Quintette, le raffinement et la précision d’exécution, destinés à des auditeurs avertis ; par contre dans le second cas, il s’agissait essentiellement de jouer de la musique avec l’objectif de la faire découvrir au plus grand nombre et les transcriptions ne brillaient pas souvent par leur extrême précision. A cela s’ajoutaient également les difficultés spécifiquement techniques de transcription pour un quintette de cuivres, certains morceaux extraits de grandes œuvres lyriques impliquant des variations de tonalités pas toujours simples à exécuter. De plus, certains morceaux ne peuvent être transcrits, c’est pour cela qu’il est nécessaire de procéder à une sélection soignée afin d’obtenir la meilleure qualité possible en évitant de trahir ou de bafouer la version originale. Notre idée est née de la volonté d’un groupe, le Quintette de cuivres du Teatro dell’Opera de Rome, de fournir un nouvel apport à la glorieuse tradition et à l’histoire de la musique. Le groupe, formé de musiciens et d’interprètes de très haut niveau, pouvant combiner à la fois professionnalisme et qualités créatives et artistiques, est composé de 2 trompettes, d’un cor, d’un trombone et d’un tuba. Trompette : Davide Simoncini Trompette : Lucia Luconi Corne : Carmine Pinto Trombone : Marco Piazzai Tuba : Davide Borgonovi Les voix : Soprano : Rita Cammarano Ténor : Giordano Massaro En plus des exécutions exclusivement instrumentales, le quintette accompagnera le Soprano et le Ténor, qui vont interpréter quelques-uns des airs les plus connus du répertoire lyrique.

Tipologia di invito (italiano)

Informazioni

Data: Dim 14 Oct 2012

Orario: At 20:00

Organizzato da : IIC Tunisi

In collaborazione con : L'Acropolium di Cartagine

Ingresso : Libero


Luogo:

Acropolium de Carthage

331